Aux Editions Alan Sutton, dans la collection "Mémoire en Images" : Berliet, une histoire industrielle lyonnaise" (prix 19,90 €).
Ce livre raconte en images l'histoire de la glorieuse entreprise créée par Marius Berliet.

L'activité ferroviaire de Berliet est abordée

 

Roland Racine a été ingénieur motoriste au bureau d’Etudes Moteurs des Automobiles Berliet. Il se consacre actuellement, au sein de la Fondation Marius Berliet, à l’histoire des moteurs Diesel de cette entreprise.

 

Les Automobiles Berliet furent l’une des entreprises lyonnaises les plus prestigieuses. La firme à la locomotive est connue pour avoir inventé le camion CBA de la Voie sacrée de Verdun, le GLR et son moteur Diesel à cinq cylindres, le Stradair ou encore le T100 et la Gazelle, véritables vaisseaux du désert.

 

L’épopée commence en 1895 lorsque Marius Berliet fabrique sa première voiture. Après l’automobile, il fait le pari du camion. De nouveaux choix audacieux, Diesel, gazobois, permettent de surmonter la crise de l’entre-deux-guerres.

 

Après les années noires de la seconde guerre mondiale, Berliet, qui a abandonné la fabrication de voitures et de camionnettes, devient le premier constructeur de poids lourds français. Fidèle à sa réputation, l’entreprise continue à innover et à investir. Mais en 1974, dans le cadre de la restructuration de l’automobile française, Berliet devient une filiale de la Régie Renault et entre avec Saviem dans le groupe Renault Véhicules Industriels.

 

Membre de l'AFAC, l’auteur vous invite à découvrir la vie de cette entreprise qui reste à jamais associée à l’histoire de la voiture lyonnaise.

 

27/01/2009